Le suivi de grossesse

Fréquence des consultations, échographies, calcul du terme… Aux États-Unis, le suivi de votre grossesse est un peu différent de celui que vous auriez eu en France. Voilà les grandes étapes du parcours auquel vous pouvez vous attendre.
Important : Le suivi de votre grossesse peut varier selon le niveau de risque de votre grossesse et les habitudes du professionnel de santé qui vous suit.
  • Qui peut suivre votre grossesse ?

Plusieurs types de professionnels de santé peuvent vous accompagner tout au long de votre grossesse. Vous êtes libres de choisir celui qui vous convient le mieux, en fonction de l’endroit où vous voulez accoucher, de votre assurance santé, des recommandations que l’on vous en fait, etc. Cela peut être :

– Un gynécologue-obstétricien (obstetrician-gynecologist – OB/GYN). C’est le professionnel à consulter en priorité en cas de cas grossesse à risque. À noter qu’il peut ne pas pratiquer les échographies lui-même mais les déléguer à un échographiste.

– Un médecin généraliste ou médecin de famille (family practice doctor). Certains pratiques eux-mêmes les accouchements par voie basse mais il est rare qu’ils pratiquent les césariennes.

– Une sage-femme (midwife). Un choix pertinent en cas de grossesse à faible risque, et si l’on souhaite accoucher chez soi. En cas de problème, la sage-femme doit être en mesure de vous orienter rapidement vers un obstétricien.

Qu’est-ce qu’une doula ?

Une doula n’est pas une professionnelle de santé mais plutôt une coach qui vous soutient, vous et votre partenaire, avant et pendant l’accouchement. Elle vous apprend par exemple à bien respirer, à vous relaxer et à prendre de bonnes positions durant le travail. Les doulas sont certifiées par des associations professionnelles. Certaines assurances prennent en charge leur coût.

  • Comment se déroulent les consultations prénatales (prenatal checkups) ?

Si votre grossesse ne comporte pas de risque particulier, vous verrez votre médecin ou votre sage-femme :

une fois par mois jusqu’à la 28e semaine d’aménorrhée,

toutes les deux semaines de la 28e à la 36e semaine,

toutes les semaines après la 36e semaine.

Lors de la première consultation chez le docteur, celui-ci vous pose des questions sur votre santé, vous examine, vous fait une prise de sang qui confirmera la grossesse et calcule votre date de terme. Si nécessaire, il peut aussi pratiquer un frottis et mettre à jour vos vaccins, certains d’entre eux étant autorisés durant la grossesse.

Lors des consultations suivantes, une infirmière vous pèse, prend votre tension, vous demande un échantillon d’urine et, parfois, mesure votre tour de ventre. En général, le médecin ne vous voit qu’une minute pour écouter le cœur du fœtus. Vous aurez aussi ponctuellement des examens de routines à passer.

  • Quels sont les principaux examens qui vont rythmer votre grossesse ?

Première consultation

Votre docteur ou sage-femme vous fait passer une série d’examens, notamment sanguins. Ceux-ci visent à déterminer votre groupe sanguin, écarter la présence de maladies infectieuses telles que l’hépatite B, le VIH…

Durant le premier trimestre 

– Entre la 11e et la 14e semaine d’aménorrhée : évaluation du risque de trisomie 21 et d’autres anomalies. Le professionnel qui vous suit (ou un échographiste) mesure la clarté nucale du fœtus lors d’une échographie. On vous demande aussi une prise de sang. Celle-ci peut être appelée maternal serum screen, quad screen, triple screen, AFP…

Durant le deuxième trimestre 

– Entre la 26e et la 28e semaine d’aménorrhée : dépistage du diabète gestationnel (glucose challenge screening). Vous devez vous rendre dans un laboratoire d’analyses pour effectuer deux prises de sang, avant et après avoir bu une boisson sucrée.

Durant le troisième trimestre 

Profil biophysique (BPP). On vous fait passer une échographie et on mesure des battements du cœur du fœtus pour évaluer son état de santé.

– Entre la 36e et la 37e semaine d’aménorrhée : dépistage d’une infection à streptocoques du groupe B (Group B streptococcus- GBS). Votre médecin ou sage-femme réalise un prélèvement qu’il envoie à un laboratoire d’analyses.

Durée de la grossesse

Aux États-Unis, votre terme (due date) est fixé à 40 semaines d’aménorrhée contre 41 en France. Si votre bébé n’arrive pas au bout des 40 semaines, le médecin vous laisse environ une semaine de plus avant de vous proposer un déclenchement.

Pour en savoir plus : Womenshealth.gov

Lire aussi : Avoir un enfant aux États-Unis : ce qui risque de vous surprendre !

Comment s’est passé le suivi de votre grossesse ? Envie de partager votre expérience ? Laissez un commentaire sous cet article !

 

2 réflexions sur “Le suivi de grossesse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s