Dépistages, vaccins, bilans de santé : la prévention aux États-Unis

Pour rester en bonne santé et éviter les facture médicales salées, mieux vaut miser sur la prévention lorsqu’on vit aux États-Unis… Le point en 5 réponses.


Qu’est-ce qu’un acte de prévention ?

Les actes de prévention (preventive care) sont ceux qui visent à prévenir les maladies ou à les dépister au plus tôt, afin de les traiter plus efficacement et à moindre frais. Il s’agit principalement des bilans de santé (physical exams), des vaccins (immunizations) et des dépistages (screenings).

Pourquoi faut-il « penser prévention » aux États-Unis ?

Pour rester en bonne santé bien sûr, mais aussi pour éviter de devoir payer des sommes exorbitantes pour des traitements qui auraient pu être évités. Vous vous en souvenez peut-être : en France, l’Assurance maladie organise des actions de prévention à destination de tous les assurés. Un budget conséquent est investi dans la santé des Français dès leur naissance. Objectif : éviter qu’ils ne soient malades plus tard et, par la même occasion, réduire les futurs frais médicaux qu’il faudra prendre en charge collectivement.

Le système de santé américain ne fonctionne pas de la même façon. Aux États-Unis, votre assurance privée n’a pas d’intérêt financier fort à prévenir l’apparition de vos futures maladies. L’assurance qui vous couvre aujourd’hui n’aura probablement pas à couvrir vos futurs problèmes de santé. Premièrement, parce que vous changez régulièrement d’assurance au cours de votre vie, lorsque vous changez d’employeur ou que vous déménagez par exemple. Et deuxièmement, parce qu’après 65 ans, à l’âge auquel de nombreuses maladies chroniques coûteuses apparaissent, vous êtes couverts par le programme Medicare, géré par le gouvernement.

C’est parce que les assurances avaient tendance à mal rembourser les actes de prévention que l’Affordable Care Act (Obamacare) a imposé aux assurances privées d’en couvrir entièrement un certain nombre.

Les actes de prévention sont-ils gratuits ?

Oui, dans certains cas. Si vous avez souscrit une assurance santé conforme aux règles de l’Affordable Care Act (Obamacare), votre assurance vous rembourse entièrement une liste d’actes préventifs du moment que le professionnel de santé consulté appartient au réseau de votre assurance. La liste comporte par exemple le vaccin contre la grippe, le dépistage du cancer colorectal pour les 50-75 ans, les mammographies de dépistage du cancer du sein pour les femmes de plus de 40 ans… Vos contrats d’assurance (médicale, dentaire et vision) peuvent couvrir d’autres actes de prévention en totalité, une information à consulter dans le détail de vos garanties.

Si vous êtes couverts par le programme Medicare, vous bénéficiez aussi d’une liste de soins préventifs sans reste à charge, à certaines conditions.

Qu’est-ce qui n’est pas ou pas entièrement remboursé ?

Même si votre contrat d’assurance est « compliant Obamacare », il se peut que vous deviez payer certains actes de prévention en partie ou en totalité, selon ce que prévoit votre contrat d’assurance. Exemples :

  • Des vaccins et des dépistages ne faisant pas partie de la liste d’actes entièrement remboursés.
  • Des tests à visée diagnostique. Votre médecin peut vous en faire passer après avoir détecté une anomalie lors d’un examen de dépistage, comme une mammographie.
  • Votre consultation pour un bilan de santé si vous abordez un nouveau problème avec votre médecin. Dans ce cas, la consultation complète ne sera pas considérée comme un acte de prévention.

Comment savoir de quels actes de prévention vous avez besoin ?

Le plus souvent, c’est votre médecin généraliste (primary care provider) qui vous fait passer vos bilans de santé et vous recommande des tests et vaccins en fonction de votre âge, de vos antécédents familiaux, de votre état de santé… Cela peut également être le pédiatre de votre enfant ou un spécialiste, comme un gynécologue lors du suivi d’une grossesse.

Bon à savoir : Si vous souhaitez connaître les actions de prévention et de dépistages qui vous auraient été recommandés en France, vous pouvez consulter le site de l’Assurance maladie.

Lire aussi : Trouver un médecin aux États-Unis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s