Pharmacie : comment payer vos médicaments moins chers

Pharmacie : comment payer vos médicaments moins chers ?

Cela ne vous a pas échappé : aux États-Unis, les médicaments coûtent plus chers qu’en France. Voici quelques astuces pour maîtriser votre budget à la pharmacie…


Choisissez la bonne pharmacie

– Vérifiez sur le site Internet de votre assurance si elle travaille en partenariat avec un réseau de pharmacies (pharmacy network). Si c’est le cas, vous serez mieux remboursé en achetant vos médicaments dans l’une de ces officines.

– Chaque pharmacie de votre ville peut facturer un prix différent pour un même médicament. Pour savoir dans quelle officine le médicament dont vous avez besoin est le moins cher, il existe des comparateurs de prix en ligne et des applications mobiles comme Goodrx.com ou Milligramrx.com. Attention, les coupons de réductions qu’ils offrent ne sont pas cumulables avec une éventuelle prise en charge de votre assurance santé.

– Vous devez prendre un traitement de longue durée ? Demandez à votre médecin (ou à son secrétariat) s’il connaît une pharmacie dans laquelle vous pouvez le commander en grande quantité pour moins cher. Cela peut être la pharmacie de Costco, accessible à tous mais dont les prix sont réduits si vous avez une carte de membre, ou une autre enseigne.

Pensez aux médicaments génériques et aux autres alternatives

– Comme en France, vous pouvez acheter des médicaments génériques (generic drugs) aux États-Unis. Un médicament générique est équivalent à celui d’une marque mais vendu moins cher. Pour savoir si le médicament qu’on vous a prescrit existe en version générique ou s’il s’agit déjà d’un générique, vous pouvez poser la question au médecin qui vous l’a prescrit ou à un pharmacien.

À noter : La Food and Drug Administration (FDA) autorise de nouveaux médicaments génériques chaque mois, il faut donc poser régulièrement la question pour un même médicament.

Votre médicament vous revient cher et n’est pas disponible en version générique ? Demandez à votre médecin prescripteur s’il existe une alternative moins coûteuse ou qui serait mieux prise en charge par votre assurance. Cela peut être un médicament différent mais ayant la même indication. Et ce conseil vaut aussi pour les dispositifs médicaux (stérilets…).

Certains médicaments accessibles en rayons (over-the-counter – OTC) sont parfois beaucoup moins chers que le même type de médicaments disponible sur prescription. C’est par exemple le cas de certains sprays contre les rhinites allergiques. Demandez conseil à votre pharmacien pour savoir si une alternative OTCexiste pour votre médicament.

Ne gaspillez pas vos comprimés… et votre argent

Certains médicaments sont vendus à l’unité aux États-Unis. Parfois, il arrive que l’on vous prescrive plus de comprimés que ce dont vous aurez effectivement besoin. En pharmacie, pensez à ne demander que le nombre exact de comprimés qu’il vous faut. Vous pourrez toujours retourner acheter des comprimés supplémentaires plus tard avec la même prescription, si vos symptômes persistent par exemple.

Testez les produits avant de les acheter

Les fabricants de produits pharmaceutiques inondent les cabinets médicaux d’échantillons à distribuer aux patients. Votre dermatologue peut par exemple vous faire essayer plusieurs types de crèmes, gels lavants, etc. Cela vous évitera d’acheter un produit qui ne vous convient pas et de devoir en racheter un autre.

Demandez un « price match »

Vous avez trouvé que la pharmacie d’un supermarché vendait votre médicament moins cher que votre pharmacie habituelle ? Comme c’est le cas de certains magasins d’électroménager, votre pharmacie peut pratiquer le price match : accepter de s’aligner sur les prix d’un concurrent si vous lui montrez que vous avez trouvé le même médicament moins cher ailleurs.

Renseignez-vous sur les programmes d’assistance

Vous devez prendre un médicament onéreux sur le long terme ? Jetez un œil sur le site de son fabricant pour savoir s’il propose un programme d’assistance. Si votre dossier est accepté, vous pourrez l’acheter à untarif réduit. Votre médecin, l’hôpital dans lequel vous êtes traité ou encore l’association de patients qui représente les personnes souffrant de votre maladie peuvent aussi vous assister dans la recherche d’un de ces programmes.

Certaines fondations ou organisations à but non lucratif proposent également des programmes d’assistance auxquels vous pouvez candidater. Ils sont destinés aux personnes malades de longue durée ayant une couverture santé inexistante ou insuffisante. Certaines organisations s’adressent spécifiquement aux personnes ayant une maladie donnée, d’autre sont plus généralistes comme HealthWell Foundation.

Pour trouver un programme auquel vous pouvez candidater, selon vos médicaments, votre pathologie et votre situation personnelle, vous pouvez utiliser le Medicine Assistance Tool.

Lire aussi : Réduire vos frais de santé aux États-Unis

Vous connaissez d’autres astuces pour réduire vos frais de santé aux États-Unis ? Partagez-les en laissant un commentaire sous cet article ou rejoignez notre groupe Facebook !

Source : Your Best Health Care Now: Get Doctor Discounts, Save With Better Health Insurance, Find Affordable Prescriptions. Frank Lalli. Touchstone, 2016.

Une réflexion au sujet de « Pharmacie : comment payer vos médicaments moins chers ? »

  1. Ping : Réduire vos frais de santé aux États-Unis | Mon guide santé aux USA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s